Biographie Accueil Expositions Bibliographie Vente en ligne Contact Liens La Marine Votre portrait Galerie

Michèle Battut


Artiste Peintre

A PROPOS DE MICHELE BATTUT

logo salon de la marine 2017.jpg
La 44e édition du Salon de la Marine se tiendra au Musée national de la Marine de Paris, au Palais de Chaillot du 1er février au 6 mars 2017.Cet évènement est co-organisé par la Marine nationale, le musée national de la Marine et l’association des Peintres Officiels de la Marine.

Près de 600 artistes s'affronteront pour exposer lors du Salon de la Marine, et intégrer le très prestigieux corps des Peintres Officiels de la Marine qui, eux-mêmes, exposeront leurs œuvres.

Michèle Battut

 RDV au Musée national de la Marine - 17 place du Trocadéro 75116 Paris- Janvier 2017a


Il faut suivre avec le plus grand intérêt l’entreprise de Michèle Battut, où se reflètent, s’unissent et parfois se combattent, tous les courants qui, après la tyrannie de l’abstrait cherchent à rendre le monde à la peinture.


                                     Jean Paul SARTREa


La peinture de Michèle Battut tente de capter le plus insaisissable: le paysage de rêve. Même architecture, mêmes couleurs; et surtout même atmosphère que dans la vision onirique. Tout se  passe comme en  enfance: on n’est plus que ce qu’on voit. On est là, et en même temps on n’est pas là. On se dit: « C’est donc vrai? » Et pourtant ça ne l’est pas.

Car nous le savons bien: la vie, le monde ne ressemblent pas à ça. Seulement voilà: dans les tableaux de Michèle Battut, ils ont tous l’air de l’être. En ne l’étant pas.


                                           Irène FRAINa

             Ecrivain et journalistea


Penchez-vous sur les œuvres de Michèle Battut et laissez monter vers vous, des profondeurs, leurs mystères irrésolus.


                                                       MAC’AVOYa

  


Haut de page

Accueil

C’était hier. Michèle Battut peignait Paris des hauteurs de Monparnasse. Des toits, des mansardes, la Seine. Notre-Dame perdue en ce dédale de rues où Paris s’est formé, a trouvé son âme: une toile qui nous a étonné alors. Partout à travers le monde, elle s’est émue d’une ombre, d’une lumière, d’un regard. Et elle a peint: elle a peint à satiété tout ce que le soleil éclaire: alors sont apparues les plus belles moissons, les plus beaux fruits du monde, et elle nous les a offerts.

  

Georges CHAYSSIALa

             Membre de l’Instituta



Accueil Home Page